1 novembre 2023

André Beauchamp co-signait récemment une lettre collective intitulée « Northvolt sans un BAPE, une régression inacceptable »

Notre chercheur associé André Beauchamp, qui a également été le premier président du BAPE, co-signait récemment une lettre collective intitulée « Northvolt sans un BAPE, une régression inacceptable », parue dans Le Devoir le 13 octobre dernier. Les cosignataires, parmi lesquels figurent Louis-Gilles Francoeur, Louise Vandelac et Lucie Sauvé, appelle le gouvernement Legault à revoir son intention de soustraire le projet Northvolt à une évaluation environnementale menée par le BAPE.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend