Le droit à la circulation et à l’hospitalité comme droits fondamentaux par Étienne Balibar


Dans le contexte actuel marqué par la prolifération des discours hostiles aux personnes migrantes, il nous parait urgent de penser les modalités de ce que peut revêtir un horizon de citoyenneté conforme aux mouvements de population contemporains. Pour avancer face à ce défi, le philosophe Étienne Balibar propose que les personnes migrantes, exilées et en situation d’errance puissent être protégées du pouvoir arbitraire et discrétionnaire des États et des opinions xénophobes.
Plus concrètement, il suggère que l’on réponde à leurs demandes légitimes de liberté et de sécurité en introduisant un droit à la circulation et de l’hospitalité.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.