Soirée Relations | L’Algérie au-delà des clichés

Lire la version PDF

L’Algérie au-delà des clichés

Au Québec, l’Algérie est porteuse d’images contrastées. Dépeinte comme La Mecque des révolutionnaires, le berceau de la décolonisation et l’incarnation d’un socialisme moderne et séculier dans les années 1960-1970, l’Algérie est devenue un repoussoir «islamiste» et «rétrograde» dans le regard dominant à la suite des violences des années 1990. Cette soirée entend déconstruire cet imaginaire politique, en restituant à l’Algérie réelle toute sa complexité. Quelle est la nature exacte du régime politique algérien ? Comment l’oligarchie économique adossée aux militaires est-elle parvenue à consolider son pouvoir sur la société ? Qu’est-ce qui empêche les Algériennes et les Algériens de se constituer en acteurs et sujets politiques libres et autonomes, dotés d’une capacité d’agir ?


Date : Lundi 19 mars 2018

Heure : de 19 h à 21 h 30

Lieu :  Maison Bellarmin – 25, rue Jarry Ouest (métro Jarry ou De Castelnau)

Avec

Redouane Boudjema, professeur en sciences de l’information et en communication à l’Université d’Alger-3 ;
Islam-Amine Derradji, doctorant au Département de science politique de l’Université de Montréal ;
Marie-Blanche Tahon, professeure émérite du Département de sociologie de l’Université d’Ottawa.

Contribution suggérée : 5$

Pour plus de renseignements, communiquez avec Christiane Le Guen au 514-387-2541, poste 234 ou cleguen@cjf.qc.ca

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.

Share via
Send this to a friend