Les réfugiés, miroir de notre temps ?

Lire la version PDF

Regards égarés, vies déracinées, rêves brisés, dignité perdue…, combien d'images passées et actuelles hantent la mémoire de l'humanité, rappelant la tragique situation des personnes réfugiées et déplacées de guerre ? Il y a 50 ans, encore sous le choc de la Deuxième Guerre mondiale, la communauté internationale décidait de se doter d'un système de protection des réfugiés : la Convention relative au statut des réfugiés ainsi que son organe de surveillance, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Si la nécessité de maintenir actifs ces instruments internationaux semble faire l'unanimité au sein de la communauté internationale, force est de constater que les acquis des dernières décennies sont âprement discutés, voire même remis en question.

À l'approche de l'adoption d'une nouvelle loi canadienne de l'immigration et de la protection des réfugiés, il faut prendre conscience que le Canada, à l'instar d'autres pays du Nord, impose de plus en plus de restrictions à son propre système de protection.

PANELISTES :

  • Judith Kumin, déléguée du HCR au Canada
    50 ans plus tard: des questions persistent et de nouveaux enjeux se posent;
  • François Crépeau, professeur de droit international des réfugiés à l'Université de Montréal
    Le contexte de la nouvelle loi fédérale canadienne de l'immigration: les enjeux de la protection des réfugiés au Nord;
  • Jean-Marc Éla sociologue camerounais, auteur de nombreux livres sur l'Afrique
    Augmentation du nombre des réfugiés et complexité des causes de déplacements: réflexion à partir de l'expérience africaine.

Mardi 2 octobre 2001, 19 h à 21 h 30
Chapelle du Musée de l'Amérique française
2, rue de la Fabrique
Québec, QC

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.

Share via
Send this to a friend