Balados Vivre ensemble

Le Secteur Vivre ensemble du Centre justice et foi vous propose une série de podcasts en vue de prolonger la réflexion sur de nombreux enjeux abordés dans son webzine, ses activités publiques et dans ses recueils thématiques.

Cette initiative a bénéficié de l’appui financier de Patrimoine canadien.

Balado 1
Les fuites comme stratégies de résistance des travailleurs agricoles
L’anthropologue Lucio Castracani nous livre une riche réflexion sur les conditions auxquelles sont exposés beaucoup de travailleurs agricoles migrants au Québec. Sa réflexion permet de comprendre les stratégies déployées par ces personnes pour se soustraire à la nature très contraignante et coercitive de leurs statuts de travail. C’est toute la conscience de leur condition et leur désir de liberté et d’égalité qui s’en trouve restitués.

________

Références citées dans le cadre de la discussion :
Abdelmalek Sayad, « Coûts et profits de l’immigration. Les présupposés politiques d’un débat économique », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, no 61, mars 1986.
Alain Morice, « Le travail sans le travailleur », Plein droit, no 61, vol.2, 2004.
Sandro Mezzadra, « Capitalisme, migrations et luttes sociales. Notes préliminaires pour une théorie de l’autonomie des migrations », Multitudes, no 19, vol.5, 2004.
Nicholas De Genova, Working the Boundaries: Race, Space, and “Illegality” in Mexican Chicago, Durham, Duke University Press, 2005.

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles


 

Balado 2
Les mirages de l’« arrimage » économique
Le politiste Jean-Charles St-Louis analyse l’idéologie de l’« arrimage » au cœur des orientations migratoires québécoises récentes, lesquelles ne divergent pas sur le fond avec celles du fédéral. Cela donne lieu à une vision réductrice et conditionnelle de la citoyenneté, laquelle ne permet pas de saisir la réalité des inégalités et des exclusions vécues par les personnes migrantes et racisées.

_________

Références citées dans le cadre de la discussion :
Jean-Charles St-Louis, « Parler de la « diversité » au Québec. Une étude généalogique des discussions récentes sur le pluralisme et la citoyenneté » : archipel.uqam.ca/11748/
Sirma Bilge, « La patrouille des frontières au nom de l’égalité de genre dans une « nation » en quête de souveraineté », Sociologie et sociétés, vol. 42, no 1, printemps 2010.
Jocelyne Richer, « Consultation sur le racisme: Couillard accepte de revoir la formule », L’Actualité, 4 octobre 2017.
lactualite.com/actualites/consul…evoir-la-formule/
Francis Vailles, « L’immigration payante de François Legault », La Presse, 5 mai 2021 ». www.lapresse.ca/affaires/economie…ncois-legault.php

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles

Balado 3
Le travail migrant précaire : entre injustices et luttes pour la dignité
Porte-parole de l’Association des travailleurs et travailleuses temporaires d’agences de placement, Bénédicte Carole Ze nous partage sa trajectoire migrante caractérisée par des conditions d’exploitation et de nombreuses désillusions. Son propos restitue une forte part d’abnégation et sa quête pour recouvrer sa pleine dignité maintes fois bafouée. Sa parole lève le voile sur la part d’indifférence collective et sur nombre d’injustices prévalant dans le secteur hospitalier et dans le travail du care : trop de femmes migrantes à statut précaire y sont envoyées au front comme « anges gardiens ». À cet égard, madame Ze Benedicte nous partage une parole forte et sans complaisance : « C’est quand nous mourrons au front que nous sommes appelés des anges gardiens. Mais quand nous avons besoin d’être traitées comme des êtres humains à part entière, on n’est plus des anges gardiens. On n’est plus personne. On devient invisible ».

________

Abdelmalek Sayad, « Du message oral au message sur cassette, la communication avec l’absent », Actes de la recherche en sciences sociales, No 59, septembre 1985.
Morgan Lowrie, « Des demandeurs d’asile au front contre la COVID-19 dans les CHSLD », Le Soleil, 18 mai 2020

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles

Balado 4
Les femmes im-migrantes dans le travail domestique d’intégration : éléments d’analyse sur le rôle des agences de placement.
Susana Ponte Rivera
nous permet de mieux comprendre la question méconnue du travail domestique d’intégration réalisée par les femmes im-migrantes. Elle montre, à partir d’une analyse attentive aux enjeux du féminisme, du racisme et de la classe sociale, comment les politiques migratoires institutionnalisent et reproduisent, via notamment les agences de placement, des formes d’assignation cantonnant ces femmes dans des emplois caractérisés par différentes formes d’injustices et d’exclusions. Le témoignage qu’elle nous livre montre que les femmes im-migrantes sont capables, en dépit d’une importante charge mentale pesant sur elles, de se constituer en sujets politiques et de devenir des actrices incontournables de luttes importantes pour le progrès social.

________

Bibliographie :
Association des travailleurs/euses temporaires d’agences de placement (ATTAP – femmes), en ligne sur https://www.facebook.com/tawa.attap/
Sonia Ben Soltane, « Dans l’intimité familiale des immigrantes : le travail domestique d’intégration des femmes maghrébines », dans Camille Robert, Louise Toupin, (dir.)
Travail invisible. Portraits d’une lutte féministe inachevée, Montréal, Les Éditions du Remue-ménage, 2018.
Manuel Salamanca-Cardona, « Les agences de placement à Montréal et le travail immigrant : une composante du racisme systémique au Québec? », Sociologie et sociétés, Volume 50, Numéro 2, Automne 2018.
Guy Standing, A Precariat Charter: From Denizens to Citizens, Londres, Bloomsbury Academic, 2014.
Les États généraux du féminisme s’achèvent avec de grandes orientations, Relais femmes, 18 novembre 2013 : http://www.relais-femmes.qc.ca/index.php?option=com_k2&view=item&id=227:les-etats-generaux-du-feminisme-s-achevent-avec-de-grandes-orientations&Itemid=587

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles

Le Secteur Vivre ensemble du Centre justice et foi vous propose une série de podcasts en vue de prolonger la réflexion sur de nombreux enjeux abordés dans son webzine, ses activités publiques et dans ses recueils thématiques.

Cette initiative a bénéficié de l’appui financier de Patrimoine canadien.

Balado 1
Les fuites comme stratégies de résistance des travailleurs agricoles
L’anthropologue Lucio Castracani nous livre une riche réflexion sur les conditions auxquelles sont exposés beaucoup de travailleurs agricoles migrants au Québec. Sa réflexion permet de comprendre les stratégies déployées par ces personnes pour se soustraire à la nature très contraignante et coercitive de leurs statuts de travail. C’est toute la conscience de leur condition et leur désir de liberté et d’égalité qui s’en trouve restitués.

________

Références citées dans le cadre de la discussion :
Abdelmalek Sayad, « Coûts et profits de l’immigration. Les présupposés politiques d’un débat économique », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, no 61, mars 1986.
Alain Morice, « Le travail sans le travailleur », Plein droit, no 61, vol.2, 2004.
Sandro Mezzadra, « Capitalisme, migrations et luttes sociales. Notes préliminaires pour une théorie de l’autonomie des migrations », Multitudes, no 19, vol.5, 2004.
Nicholas De Genova, Working the Boundaries: Race, Space, and “Illegality” in Mexican Chicago, Durham, Duke University Press, 2005.

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles


 

Balado 2
Les mirages de l’« arrimage » économique
Le politiste Jean-Charles St-Louis analyse l’idéologie de l’« arrimage » au cœur des orientations migratoires québécoises récentes, lesquelles ne divergent pas sur le fond avec celles du fédéral. Cela donne lieu à une vision réductrice et conditionnelle de la citoyenneté, laquelle ne permet pas de saisir la réalité des inégalités et des exclusions vécues par les personnes migrantes et racisées.

_________

Références citées dans le cadre de la discussion :
Jean-Charles St-Louis, « Parler de la « diversité » au Québec. Une étude généalogique des discussions récentes sur le pluralisme et la citoyenneté » : archipel.uqam.ca/11748/
Sirma Bilge, « La patrouille des frontières au nom de l’égalité de genre dans une « nation » en quête de souveraineté », Sociologie et sociétés, vol. 42, no 1, printemps 2010.
Jocelyne Richer, « Consultation sur le racisme: Couillard accepte de revoir la formule », L’Actualité, 4 octobre 2017.
lactualite.com/actualites/consul…evoir-la-formule/
Francis Vailles, « L’immigration payante de François Legault », La Presse, 5 mai 2021 ». www.lapresse.ca/affaires/economie…ncois-legault.php

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles

Balado 3
Le travail migrant précaire : entre injustices et luttes pour la dignité
Porte-parole de l’Association des travailleurs et travailleuses temporaires d’agences de placement, Bénédicte Carole Ze nous partage sa trajectoire migrante caractérisée par des conditions d’exploitation et de nombreuses désillusions. Son propos restitue une forte part d’abnégation et sa quête pour recouvrer sa pleine dignité maintes fois bafouée. Sa parole lève le voile sur la part d’indifférence collective et sur nombre d’injustices prévalant dans le secteur hospitalier et dans le travail du care : trop de femmes migrantes à statut précaire y sont envoyées au front comme « anges gardiens ». À cet égard, madame Ze Benedicte nous partage une parole forte et sans complaisance : « C’est quand nous mourrons au front que nous sommes appelés des anges gardiens. Mais quand nous avons besoin d’être traitées comme des êtres humains à part entière, on n’est plus des anges gardiens. On n’est plus personne. On devient invisible ».

________

Abdelmalek Sayad, « Du message oral au message sur cassette, la communication avec l’absent », Actes de la recherche en sciences sociales, No 59, septembre 1985.
Morgan Lowrie, « Des demandeurs d’asile au front contre la COVID-19 dans les CHSLD », Le Soleil, 18 mai 2020

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles

Balado 4
Les femmes im-migrantes dans le travail domestique d’intégration : éléments d’analyse sur le rôle des agences de placement.
Susana Ponte Rivera
nous permet de mieux comprendre la question méconnue du travail domestique d’intégration réalisée par les femmes im-migrantes. Elle montre, à partir d’une analyse attentive aux enjeux du féminisme, du racisme et de la classe sociale, comment les politiques migratoires institutionnalisent et reproduisent, via notamment les agences de placement, des formes d’assignation cantonnant ces femmes dans des emplois caractérisés par différentes formes d’injustices et d’exclusions. Le témoignage qu’elle nous livre montre que les femmes im-migrantes sont capables, en dépit d’une importante charge mentale pesant sur elles, de se constituer en sujets politiques et de devenir des actrices incontournables de luttes importantes pour le progrès social.

________

Bibliographie :
Association des travailleurs/euses temporaires d’agences de placement (ATTAP – femmes), en ligne sur https://www.facebook.com/tawa.attap/
Sonia Ben Soltane, « Dans l’intimité familiale des immigrantes : le travail domestique d’intégration des femmes maghrébines », dans Camille Robert, Louise Toupin, (dir.)
Travail invisible. Portraits d’une lutte féministe inachevée, Montréal, Les Éditions du Remue-ménage, 2018.
Manuel Salamanca-Cardona, « Les agences de placement à Montréal et le travail immigrant : une composante du racisme systémique au Québec? », Sociologie et sociétés, Volume 50, Numéro 2, Automne 2018.
Guy Standing, A Precariat Charter: From Denizens to Citizens, Londres, Bloomsbury Academic, 2014.
Les États généraux du féminisme s’achèvent avec de grandes orientations, Relais femmes, 18 novembre 2013 : http://www.relais-femmes.qc.ca/index.php?option=com_k2&view=item&id=227:les-etats-generaux-du-feminisme-s-achevent-avec-de-grandes-orientations&Itemid=587

Édition, mixage, mastering et musique : Julien Simard, Les ondes virtuelles

Send this to a friend