Sortir du «choc des civilisations»

RELATIONS No 781, novembre-décembre 2015

JE M'ABONNE J'ACHÈTE LE NUMÉRO

novembre-décembre 2015

Sortir du «choc des civilisations»

Un funeste hasard fait que c’est la veille des attentats qui ont à nouveau ébranlé Paris, le 13 novembre dernier, que ce nouveau numéro de Relations est sorti des presses, comme pour nous rappeler la prégnance de l’appel à la vigilance et à la paix qu’il porte. Nos pensées sont bien sûr avec toutes les victimes innocentes de ces attentats abjects. Mais elles sont aussi avec toutes celles que fait la « guerre au terrorisme » apparemment sans fin qui ne manquera  pas d’être relancée. En cela, l’analyse que fait ce dossier de la logique du « choc des civilisations » qu’imposent implacablement au monde nos élites depuis le 11 septembre 2001, reste, malheureusement, plus que jamais pertinente.

Car plus que jamais, la crainte d’un ennemi de l’intérieur et l’idée d’une incompatibilité civilisationnelle entre l’islam et l’Occident s’en trouvent exacerbées, au profit d’un capitalisme occidental cherchant à étendre son emprise. Dans ce contexte, djihadistes et intégristes du marché ne se reflètent-ils pas l’un l’autre, comme les deux faces d’une même logique destructrice ? Le terreau civilisationnel des sociétés – notamment celui de l’islam – n’est-il pas riche de ressources indiquant des voies de sortie de cette impasse ?

Ce dossier, imprimé avant les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, offre des clés pour penser ces événements tragiques et les questions de fond qu’ils soulèvent.

novembre-décembre 2015

Artiste invitée


Dominique Blain

Éditorial

Jean-Claude Ravet

Écouter le cri des pauvres et de la Terre

Actualités

Georges Lebel

Les OSBL, des lobbies?

Christian Brouillard

Austérité et résignation en Grèce

Sandrine Ricci

Sauf-conduit aux prostituteurs

Dan Furukawa Marques

Un Brésil entre crises et révoltes

Horizons

Jorge Sarsaneda, s.j.

Mä tigwe ti mägwe*

Le Carnet

Bernard Émond

Gratitude



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre