Relations Hiver 2021-2022 / Culture

6 décembre 2021 Jean-Claude Ravet

Un progrès réactionnaire

LE MYTHE DE L’HUMAIN AUGMENTÉ. UNE CRITIQUE POLITIQUE ET ÉCOLOGIQUE DU TRANSHUMANISME

Nicolas Le Dévédec
Montréal, Écosociété, 2021, 154 p.

 

L’auteur, professeur de sociologie à HEC Montréal, est spécialiste du transhumanisme. Il a publié précédemment La société de l’amélioration. La perfectibilité humaine, des Lumières au transhumanisme (Liber, 2015) – sa thèse doctorale. Le présent ouvrage en est en quelque sorte la continuité. Ce qui l’occupe ici n’est plus de déconstruire la généalogie du transhumanisme, comme il l’avait fait en remontant aux philosophes des Lumières, mais de montrer qu’il est une vaste entreprise de mystification du réel, appuyée par de puissantes sociétés transnationales et une variété de penseurs provenant des divers champs du savoir universitaire. C’est ce qu’indique d’ailleurs le titre du livre, …

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend