Relations Printemps 2022 / L'art dans la cité

Plusieurs artistes du domaine des arts vivants ont créé des œuvres marquantes sur le thème de la guerre, de l’exil et de la migration. Avec État d’urgence, pendant plusieurs années (1998-2010), Annie Roy et Pierre Allard de l’Action terroriste socialement acceptable (ATSA) ont cherché à nous rapprocher de l’expérience que vivent les personnes réfugiées en mettant en scène un « camp » l’hiver, en plein centre-ville de Montréal. Ce projet multidisciplinaire créait une proximité et des solidarités avec ces personnes comme avec les réfugiés « de [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend