Relations Hiver 2023-2024 / Regard

Face aux défis inédits de notre temps, plusieurs penseurs et penseuses nous aident à réfléchir à la place de l’être humain dans l’ensemble du vivant. À la lumière de certaines de leurs réflexions, regard sur ce que la reconceptualisation de la nature et celle de la communauté politique peuvent ouvrir comme possibilités.

La crise climatique et écologique qui bouleverse notre époque nous oblige à revoir les fondements mêmes de notre conception du monde et, plus spécifiquement, la façon dont on perçoit l’être humain et la relation nature-culture. On peut donc dire qu’il s’agit d’une crise anthropologique, comme l’ont conceptualisée des auteur·es de divers horizons, de Bruno Latour à Isabelle Stengers, en passant par les voix porteuses des différentes conceptions du monde autochtones et non occidentales qui reviennent à l’avant-plan des discussions politiques et écologiques depuis quelques années.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend