Relations décembre 2013

La promesse du don

texte: Marie-Célie Agnant, illustration: Ronald Mevs

Tout cela

Cet homme qui dormait avec des ombres était mon voisin. Il s’appelait Isidore. À travers le mur mitoyen, je l’entendais la nuit. Cris étouffés, mots incompréhensibles. Un homme, terriblement seul, pris dans les rets d’une parole inexistante. Il gémissait parfois jusqu’à l’avancée du jour, jusqu’à l’heure où les oiseaux s’éveillent. À découvrir dans la revue

La promesse du don

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend