Relations Automne 2022 / Religion et Société

Toute guerre est horrible, mais la guerre de la Russie contre l’Ukraine l’est particulièrement. S’il est encore difficile de déterminer le nombre de morts civils et militaires causés par ce plus récent assaut, des crimes de guerre de masse ont de toute évidence été perpétrés à Boutcha et à Marioupol. En outre, sur une population de 40 millions d’habitants, plus d’un Ukrainien sur quatre est actuellement soit un déplacé à l’intérieur du pays, soit un réfugié – un chiffre effarant. Le pape François a été sans équivoque dans sa condamnation de la guerre en [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend