Relations Hiver 2022-2023 / Religion et Société

La pandémie a entraîné son lot de surprises et de situations inédites. Parmi celles-ci, la convergence entre certains groupes complotistes d’extrême droite d’un côté, et des personnes s’identifiant à des groupes spirituels et religieux, de l’autre, en a laissé plus d’un pantois. Plusieurs reportages ont signalé la présence de catholiques, évangélistes et baptistes intégristes parmi les camionneurs qui ont manifesté à Ottawa en février 2022. Comment expliquer le fait que des idées comme celles voulant que les vaccins contre la COVID-19 visent à implanter une micropuce capable de contrôler notre esprit, courantes à l’extrême droite, soient diffusées par des personnes, souvent instruites, qui cherchent le mieux-être dans des églises spiritualistes ou des spiritualités yogiques ? Lorsqu’on y regarde de plus près, ces convergences sont moins surprenantes qu’il n’y paraît et, surtout, témoignent d’un certain rapport à la spiritualité dans le contexte séculier qui est le nôtre.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend