Relations septembre-octobre 2019

Louis Gaudreau

Se réapproprier la ville par la propriété collective

L’auteur est professeur à l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal et chercheur à l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) Il est possible d’imposer des limites au droit de propriété pour façonner des villes plus inclusives et démocratiques. Les municipalités devraient utiliser davantage les pouvoirs dont elles disposent pour le faire. Compris dans son sens large, le concept de ville inclusive repose sur la possibilité pour tous les individus de prendre part au développement urbain et de profiter équitablement de ce [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend