Relations Hiver 2022-2023 / Dossier

Chloé Cébron et Evenold Sénat

Quand le statut migratoire prive de soins

Derrière l’image d’Épinal d’une terre d’immigration et d’un système de santé dit universel, le Canada et ses provinces sont en réalité loin d’atteindre les standards internationaux en ce qui concerne le droit à la santé des personnes migrantes sur leur territoire. En effet, aucun « filet de sécurité » sanitaire et social universel garanti n’existe au pays, de nombreux statuts migratoires ne donnant tout simplement pas accès à une couverture publique d’assurance maladie ou médicaments. Est-il acceptable que des centaines de milliers de personnes vivent ici, étudient, travaillent et paient même des impôts sans bénéficier d’une couverture médicale adéquate ?

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend