Relations Printemps 2022 / Grand Entretien

Les indépendances africaines au tournant des années 1960, on le sait, n’ont pas mis fin à la mainmise des puissances coloniales sur le continent. Comment un mouvement de solidarité panafricain pourrait-il mener aujourd’hui à une décolonisation plus effective ? Quelles leçons tirer, en ce sens, de la « première vague » panafricaine ? Photo : © A. Magnatta Amzat Boukari-Yabara : Le panafricanisme vise la construction d’une unité africaine dans le cadre d’une souveraineté continentale. Or, les anciennes colonies ont muté en une trentaine, puis en une cinquantaine [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend