Relations Hiver 2023-2024 / L'art dans la cité

Installé dans le garage attenant à sa maison à Saint-Anaclet-de-Lessard, près de Rimouski, l’atelier du photographe Yves Lavoie s’ouvre sur un monde d’artéfacts bien à lui. Des photos en noir et blanc imprimées sur des plaques de métal ou de verre jonchent les murs, où des regards saisis dans l’instant rendent les émotions du présent au travail du passé. La caméra grand format antique qu’il utilise au quotidien repose sur son trépied face aux fonds de carton blanc ou noir devant lesquels s’installent ses sujets ; d’autres appareils photo reposent sur le sol ou sur les étagères à côté, en attente d’être utilisés ou apportés ailleurs. À gauche, la chambre noire contient toutes les formules chimiques de l’artiste, qui s’empresse, avec la joie du passionné, de nous expliquer les menus détails techniques de son art : celui du portrait sur tintype. On y entre comme dans un sanctuaire, sachant d’avance que l’on en ressortira avec une partie de soi en plus.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend