Relations Printemps 2024 / Carnet

Nathalie Plaat

Mater

Au fil de ce Carnet, je souhaite partager ce récit qui a pris forme en moi il y a des années déjà, mais que je me suis décidée à coucher sur papier seulement lors d’un débat organisé par l’Association des psychothérapeutes psychanalytiques du Québec le 15 mars 2023. Il traite d’une mémoire intime, enchâssée dans le grand récit de l’Histoire. Troisième volet de ce récit en quatre temps.

Mon grand-père, Martyn André Plaat, a 19 ans lorsque l’Allemagne envahit la Hollande. Il fuit chez ses grands-parents pour échapper aux Allemands qui réquisitionnent tous les hommes capables de contribuer à l’effort de guerre pour les envoyer dans leurs camps de travail.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend