Relations Hiver 2023-2024 / Dossier

Grande question que celle de la transmission… Je l’aborderai d’un point de vue très restreint, celui de mes perceptions et réflexions, sous la forme d’un témoignage sur l’engagement social en héritage, en laissant de côté d’autres aspects du legs de mes parents, dont l’amour de la musique dite classique, celui de la nature et une culture de la table.

Je suis la cinquième des sept enfants du couple formé par Simonne Monet et Michel Chartrand. J’ai sans aucun doute reçu d’eux la propension à m’engager socialement. Mais cela n’explique pas tout, car malgré les valeurs transmises par l’éducation familiale, du moins dans le cas des cinq premiers enfants nés en moins de cinq ans, mes sœurs et mon frère n’ont pas eu une telle trajectoire d’engagement. Pourquoi ? Sans doute est-ce une question de tempérament, de parcours et de choix

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend