Relations Hiver 2022-2023 / Culture

Fannie Dionne

Le monde pourrait être autre

Cet essai commence dans les neiges d’Alaska par la question d’un Gwich’in : « C’est comment, de l’autre côté du détroit de Béring ? » L’anthropologue Nastassja Martin mettra plusieurs années à y répondre. Elle se rendra en Russie, dans la péninsule du Kamtchatka, où elle sera petit à petit acceptée par les membres d’une famille even – des descendants de ce peuple nomade éleveurs de rennes – qui a décidé de retourner vivre en forêt. Cette famille doit retisser un mode de vie ancestral bouleversé par des décennies de sédentarisation sous le régime soviétique, ainsi que par la mondialisation et par la folklorisation de leurs traditions pour le tourisme. La force de ces Even est d’avoir cru à la forêt en tant qu’entité complète et complexe quand tout autour d’eux s’effondrait. Il n’y a plus de chamans : ils apprennent à rêver par eux-mêmes pour entrer en relation avec les âmes autour. Ils n’ont plus de troupeaux de rennes, désormais aux mains d’entreprises privées : ils vivent de chasse, de pêche, de quelque « braconnage » sur leurs terres… cédées par le gouvernement.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend