Relations Hiver 2022-2023 / Culture

Mouloud Idir

La traversée des frontières sociales

Peu de femmes écrivent sur leur trajectoire de transfuge de classe, sauf sous forme de romans. Ce que nous offre ici Rose-Marie Lagrave, sociologue et spécialiste des questions de genre, est son autoanalyse : celle d’une femme née dans une famille rurale dont un catholicisme « rigoriste et panoptique » (ce sont ses mots) aura été la matrice structurante et que rien ne prédisposait à devenir sociologue. Se ressaisir, comme l’indique le titre avec justesse, cela signifie revisiter en sens inverse un itinéraire, prendre la mesure de l’immense force déployée et du cheminement qu’il lui a fallu suivre pour arriver à la Sorbonne, comme étudiante d’abord, puis à l’École des hautes études en sciences sociales, comme directrice d’études. La question de la classe est déterminante dans ce parcours, la sienne ne s’inscrivant pas, insiste-t-elle, dans « la nomenclature canonique » des catégories socioprofessionnelles. Sa parole rééquilibre ainsi le primat accordé par la sociologie aux récits auto-socio-biographiques de transfuges, surtout masculins, provenant traditionnellement du monde ouvrier urbain.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend