Relations Automne 2022 / Débat

Il est peu connu qu’au Québec les services médicaux de première ligne (la médecine de famille) sont en bonne partie entre les mains du secteur privé. En effet, bien que les médecins omnipraticiens soient rémunérés à même les fonds publics, ils et elles ne sont pas des salariés de l’État comme les autres travailleuses et travailleurs du réseau sociosanitaire. Une majorité de médecins de famille sont plutôt de petits entrepreneurs de la santé qui pratiquent dans des cliniques privées ou dans des groupes de médecine de famille (GMF), qui sont aussi, pour la plupart, des [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend