Relations Hiver 2022-2023 / Culture

Yves Laberge

La psychanalyse, une pratique de l’émancipation collective ?

S’il était de bon ton, au cours des années 1980, de dénigrer la psychanalyse, de mettre en évidence ses lacunes, ses errements, ses dérives et tout ce que la discipline n’avait pu prévoir, l’ouvrage de Florent Gabarron-Garcia nous démontre au contraire comment en relire la trame pour qu’elle soit pertinente et libératrice aujourd’hui. Cette nouvelle Histoire populaire de la psychanalyse n’est ni une « Histoire de la psychanalyse pour le grand public », ni une hypothétique « Histoire de la psychanalyse populaire », qui traiterait de liens à la pop culture. Pour bien situer l’ancrage et la portée de cet essai novateur, il faut plutôt y voir l’esquisse d’une contre-histoire de la psychanalyse, axée sur quelques moments négligés de « l’histoire officielle » de cette discipline et se concentrant essentiellement sur les liens – avérés ou évités – entre la psychanalyse et certaines dimensions sociales ou politiques. À cet égard, ce livre s’inscrit dans la foulée de plusieurs publications récentes qui se sont penchées de façon critique sur la position de neutralité de la psychanalyse, dont celle de Laurie Laufer, Vers une psychanalyse émancipée (La Découverte, 2022).

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend