Relations Printemps 2024 / Dossier

À la fois événement aux contours clairs et réalité protéiforme, la guerre occupe une place paradoxale dans notre imaginaire. L’anthropologie s’est généralement intéressée à ce second visage, où la guerre se présente comme enchevêtrée dans de multiples dimensions de la société. Sa conduite brouille souvent les frontières entre le civil et le militaire, entre les institutions guerrières et celles qui sont censées servir des fins pacifiques dans la société. Par ailleurs, l’extension temporelle de la logique de la guerre en amont et en aval des confrontations sur le champ de bataille est un enjeu central dans la réalisation d’une paix authentique et durable, laquelle exige à la fois

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend