Relations Été 2022 / Dossier

Le mot « gratitude » n’apparait qu’à deux reprises dans La pesanteur et la grâce (1948), œuvre phare de la philosophe française Simone Weil, et pourtant, c’est vers elle que mon esprit s’est naturellement tourné à l’évocation de ce thème. Une partie de l’explication tient à ma propre gratitude à l’égard de ce livre, qui m’a tenue spirituellement en vie au tout début de l’actuelle pandémie ; une autre tient à la vision de l’auteure elle-même, pour qui gratitude et compassion sont les prémisses de toute idée de justice. Il m’est difficile de décrire [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend