Relations décembre 2013

La promesse du don

Gregory Baum

À la gauche du Christ : Les chrétiens de gauche en France de 1945 à nos jours – Denis Pelletier et Jean-Louis Schlegel (dir.)

Histoire de la gauche chrétienne

Je suis très heureux qu’existe maintenant un grand livre qui présente les engagements de la gauche chrétienne (catholique et protestante) en France, depuis la Deuxième Guerre mondiale. Difficile de résumer un volume de 600 pages dans un si court compte rendu; je me concentrerai donc sur l’essentiel.
 
Ce recueil d’articles, écrits en grande partie par des historiens, traite des engagements chrétiens en trois grandes périodes : de 1944 à 1962, quand la mémoire de la résistance marquait les luttes sociales de la gauche; de 1962 à 1981, quand le concile Vatican II et la contestation des jeunes (Mai 68) animaient la gauche chrétienne; et de 1981 à aujourd’hui, période où la gauche est affaiblie par la montée de la culture néolibérale. Ce qui préoccupe les auteurs, ce sont les engagements des chrétiens de gauche, les groupes qu’ils forment, les organisations qu’ils constituent, les revues et les bulletins qu’ils publient, les grands rassemblements qu’ils organisent, leurs relations à des partis politiques de gauche et la pensée religieuse qui les anime. Les auteurs s’intéressent aussi aux théologiens qui ont eu de l’influence auprès de ces mouvements.
 
Plusieurs exposés rapportent les réactions des catholiques de gauche à des phénomènes ou événements contemporains, comme la guerre d’Algérie, les crises dans le syndicalisme, la contestation de mai 1968, les partis politiques marxistes, l’essor du féminisme, le projet de l’autogestion, le Parti socialiste sous François Mitterand, l’arrivée de la « deuxième gauche », ou encore la montée du tiers-mondisme.
 
Les lecteurs québécois liront avec grand intérêt bon nombre de ces articles, car ils y verront des parallèles entre les mouvements du christianisme français et des courants de l’Église québécoise. Une bonne table des matières permet d’ailleurs au lecteur d’orienter sa lecture vers les sujets qui lui sont plus familiers. La publication de ce livre français nous fait toutefois prendre conscience que l’histoire de la gauche catholique au Québec reste à écrire.
 
Ce que ce livre raconte, c’est aussi l’histoire de l’essor et du déclin des mouvements liés à la gauche chrétienne en France. Dans son article, Yvon Tranvouez estime que, dans les années 1970, entre 20 000 et 25 000 catholiques et protestants s’identifiaient à la gauche chrétienne. Il arrive à ces chiffres en examinant les listes de personnes abonnées à des revues et des bulletins publiés par les groupes chrétiens de gauche à travers tout le pays. Il tient également compte de la participation à de grandes réunions annuelles tenues par ces groupes.
 
La même méthode de recherche est utilisée vers la fin du livre par Jean-Louis Schlegel pour démontrer le déclin rapide de la gauche chrétienne à partir des années 1980. Réagissant au courant conservateur appuyé par Jean-Paul II, surtout dans la deuxième partie de son pontificat, plusieurs groupes catholiques de gauche ont adopté des positions extrêmes, parfois hostiles à l’Église, se coupant de la tradition catholique et de la vie spirituelle qu’elle véhicule. Mais le déclin de la gauche chrétienne est aussi lié à la déchéance du marxisme, à la mondialisation du néolibéralisme et à un nouvel individualisme.
 
La conclusion, écrite par Jean-Louis Schlegel, qui a codirigé la publication, interprète l’émergence de la gauche chrétienne comme une parenthèse dans le catholicisme, un mouvement de courte durée qui n’a rien changé à l’Église. Selon moi, Schlegel se trompe. Corrigeant l’interprétation individualiste de l’Évangile, la gauche chrétienne a privilégié sa dimension sociale, son appel à l’engagement social pour la justice, la paix et les droits humains. Une dimension aujourd’hui reconnue dans des textes du magistère, même si celui-ci la met rarement en pratique.
 

Denis Pelletier et Jean-Louis Schlegel (dir.)                                                
À la gauche du Christ : Les chrétiens de gauche en France de 1945 à nos jours
Paris, Éditions du Seuil, 2012, 614 p.

La promesse du don

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend