Relations mars-avril 2017

Violences : Entendre le cri des femmes

Simon Paré-Poupart

La dette du Québec : vérités et mensonges – ATTAC Québec

La dette : une obligation, un devoir ? Peut-on y réfléchir davantage et développer une véritable réflexion collective à son sujet ? Analyser de manière critique le concept même de la dette en observant ses origines et ses répercussions, en particulier au Québec : tel est l’objectif central qui a guidé le collectif d’auteurs derrière ce livre d’ATTAC Québec, le troisième publié par cette association altermondialiste. Coordonné par Audrey Laurin-Lamothe, Chantal Santerre et Claude Vaillancourt, le collectif se questionne sur la dette comme instrument de soumission, sur ce qu’on peut apprendre de son histoire et aussi sur une dette oubliée : la dette environnementale.
 
Ce livre de vulgarisation s’appuie sur de nombreux rapports de recherche et discours médiatiques pour étayer son propos. Riche en détails, fort dans la déconstruction de prêts-à-penser courants dans les médias – comme ceux crédibilisant le compteur affolant de l’Institut économique de Montréal (IEDM) censé calculer la dette québécoise –, l’ouvrage amène le lecteur à adopter une position critique. Claude Vaillancourt, qui signe un chapitre sur l’intérêt de mener des audits citoyens de la dette, résume bien ce questionnement en demandant : « à qui la doit-on ? Combien, précisément ? Dans quelles circonstances et dans quels buts se sont faits les prêts ? » (p. 17-18).
 
Le collectif apporte à ces questions des réponses intéressantes, en analysant entre autres comment la dette est dramatisée pour justifier des mesures d’austérité. Au Québec comme dans bien des pays, cette instrumentalisation de la dette existe et cache le fait que notre gouvernement se prive délibérément de revenus importants depuis des années. Comme on le sait, il met l’accent sur « l’urgence » de réduire la dette, au moins depuis la loi sur le déficit zéro adoptée sous le gouvernement du Parti québécois, en 1996, puis depuis la publication du manifeste Pour un Québec lucide, en 2005. À cet égard, le chapitre signé par Rimal Illel Mahleb et Clara Dallaire-Fortier esquisse bien la petite histoire de la dette publique québécoise.
 
Sans nier l’importance de s’occuper adéquatement de cet enjeu, Chantal Santerre explique pour sa part qu’avant de brandir l’épouvantail de la dette, il faut savoir ce que les tenants de son remboursement soi-disant prioritaire mettent sous ce vocable. Elle nous aide à comprendre les différents concepts – dette nette, dette brute, dette du secteur public, etc. – qui, habilement manipulés, servent à justifier le désengagement de l’État de sa mission sociale. Cela se traduit notamment par un démantèlement des services publics et par l’augmentation du taux d’endettement des ménages au fil du temps. Audrey Laurin-Lamothe et Céline Hequet s’y attardent, expliquant entre autres que l’endettement devient, pour les ménages, « leur dernier filet de sécurité » (p. 57).
 
Mais l’originalité de l’ouvrage réside dans sa synthèse finale qui est en fait un renversement complet de la prémisse de base des défenseurs du remboursement de la dette, affirmant que « si on ne fait rien, ce sont les générations futures qui devront payer la facture ». En effet, Dominique Bernier souligne que la dette qu’il faut rembourser prioritairement, c’est la dette environnementale. Elle le montre bien, notamment en chiffrant le coût de la dégradation de l’environnement à partir du rapport de l’ONU intitulé « Évaluation des écosystèmes pour le millénaire », publié en 2005 : les dépenses des États pour pallier cette dégradation pourraient être de l’ordre de 14 trillions (14 mille milliards) de dollars entre l’an 2000 et 2050.
 
En tant que citoyens, nous nous devons d’élargir notre réflexion sur des dimensions encore méconnues et cachées de la dette. Cet ouvrage y contribue.

ATTAC Québec
La dette du Québec : vérités et mensonges
Montréal, M éditeur, 2016, 143 p.

Violences : Entendre le cri des femmes



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend