Relations Hiver 2021-2022 / Dossier

Nous assistons actuellement à la remontée d’une panique morale à l’égard de la jeunesse racisée à Montréal et dans d’autres grandes villes, qui s’articule cette fois autour de la violence par armes à feu. Une panique morale se définit comme une crainte, nourrie par certains discours, à l’égard d’un sous-groupe social par rapport au risque qu’il représente réellement. Depuis quelques mois, les jeunes hommes noirs et les personnes racisées de certains quartiers sont en effet démonisés dans les discours de certains policiers et politiciens qui se sont imposés dans [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend