Relations septembre-octobre 2019

Texte : Violaine Forest, photo : Benoit Aquin

In absentia

« Pour bien apprécier toute la richesse du dialogue entre la prose poétique de Violaine Forest et les œuvres de Benoit Aquin, retrouvez cette chronique dans la version papier ou PDF de la revue [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend