Relations Printemps 2024 / Débat

La production machinique de l’imaginaire social

Depuis environ un an, nous avons constaté une accélération de la mise en place de l’informatisation de l’éducation et de la société, notamment via ChatGPT et le déploiement tous azimuts des intelligences artificielles (IA) génératives. Certain·es ont soulevé que tout cela pouvait poser des problèmes : plagiat, inégalités d’accès à ces technologies, biais racistes ou sexistes, etc. Ces enjeux sont certes bien réels, mais nous pensons que quelque chose de beaucoup plus grave s’y joue actuellement : ce que Habermas avait nommé la « colonisation du monde vécu par le système[1] ». Cela signifie que l’omniprésence des écrans, des machines et des systèmes est en voie de coloniser et de détruire notre rapport concret à l’existence, aux autres et au monde, bref notre « trésor d’humanitude », comme le disait Albert Jacquard.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend