Relations Hiver 2021-2022 / Débat

Les auteurs, respectivement conseiller scientifique spécialisé et médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive à l’Institut national de santé publique du Québec, signent ce texte en leur nom personnel

Le titre d’un article de Line Beauchesne, publié il y a plus de 30 ans, posait une question éloquente pour l’objet de débat qui nous concerne : « De la criminalisation à la légalisation des drogues : de Charybde en Scylla ? » (Criminologie, vol. 22, no 1, 1989). L’expression fait référence à deux monstres de la mythologie grecque et signifie aller vers un péril en tentant d’en éviter un autre. En l’occurrence, deux conséquences deviendraient en partie évitables dans un régime où toutes les drogues seraient légalisées : des décès liés à l’absence de contrôle de la qualité des drogues et la criminalisation de personnes pour possession simple. Or, un tel régime pourrait paver la voie à ce qui aurait des conséquences très importantes pour la santé de la population si des précautions ne sont pas prises …

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend