Relations Printemps 2022 / Regard

À la suite de l’élection de 2018, le gouvernement du Québec se trouvait dans la situation rarissime où il enregistrait des surplus records. Les années d’austérité, couplées à une performance économique plus robuste qu’à la normale, laissaient au tout nouveau premier ministre François Legault toute la marge de manœuvre budgétaire qu’il pouvait souhaiter. Le gouvernement pouvait alors compter sur des surplus dépassant les huit milliards de dollars et profitait de trois années de forte croissance économique. Mais voilà, ce portrait a changé du tout au tout : la [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend