Relations Printemps 2022 / Débat

En janvier 2020, avant même que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne déclare que l’éclosion de COVID-19 était devenue une pandémie, notre équipe de recherche anticipait déjà que l’instabilité et l’insécurité provoquées par cette crise sanitaire allaient accroître la désinformation à son sujet. Nous ignorions toutefois l’ampleur du phénomène. Dans les mois qui ont suivi, l’OMS affirmait que nous étions également confrontés à une « infodémie », soit une surabondance de nouvelles où les faits avérés côtoient les thèses douteuses et, parfois, [...]

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend