Relations Automne 2021 / Débat

L’auteur est professeur associé au Département de géographie, d’urbanisme et d’environnement de l’Université Concordia

Projet Montréal n’est pas – et n’a jamais été – un parti de gauche. Répondant aux intérêts des gentrificateurs de la classe moyenne, il est certes un parti plus vert que les formations principalement soutenues par l’électorat des quartiers périphériques. Par contre, avec ses politiques dans les faits systématiquement défavorables aux locataires et son soutien indéfectible au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), ce parti constitue un obstacle à l’avancée de la justice sociale et raciale dans la métropole.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend