Relations Printemps 2024 / Culture

Avec Au-delà du papier, la réalisatrice Oana Suteu Khintirian propose une réflexion méditative et émotive sur notre rapport aux traces du passé. Arrivée à Montréal en 1995, sa famille a fui les affres du régime de Ceausescu en Roumanie après que la bibliothèque où travaillait sa mère ait été brûlée, créant un trauma pour la cinéaste et sa mère. Elles ne se sont jamais totalement remises de cette perte du lien familial et des racines nationales.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend