Relations Automne 2021 / Regard

Artisan et collaborateur de longue date de Relations, Dominique Boisvert est décédé le 23 novembre 2020. Membre de l’équipe du Centre justice et foi de 1991 à 1999, il laisse un riche héritage articulant spiritualité, philosophie politique et engagement militant au service de la construction d’un monde plus juste.


L’auteur, professeur retraité de l’École de travail social de l’UQAM, est écrivain et artiste peintre engagé en faveur de la paix et des droits et libertés de la personne

« Chacun.e, quel que soit son milieu d’appartenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé). »
Dominique Boisvert

Cette citation inscrite sur le site Web des Artistes pour la paix pourrait, d’une certaine façon, résumer la vie et l’œuvre de mon ami Dominique Boisvert. Toute sa vie durant, il a voulu contribuer au mieux-être du monde, que ce soit par son engagement au sein du mouvement pour la simplicité volontaire, du Collectif Échec à la guerre, des Artistes pour la paix ou du Centre justice et foi, pour n’en nommer que quelques-uns.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend