Relations Printemps 2024 / Culture

Marie-Ève Ouimette

De l’abolition de la culture religieuse : l’idéal humaniste de l’école en péril

Dans son nouvel ouvrage, Mireille Estivalèzes jette la lumière sur l’abolition du programme Éthique et culture religieuse (ECR) au profit d’un nouveau, Culture et citoyenneté québécoise (CCQ). Comme elle le montre patiemment au fil de sa démonstration, ce geste politique s’est accompli dans une opacité difficilement justifiable, car un programme éducatif est un bien public ; et non sans une certaine ironie, puisqu’il s’agissait de créer une formation à la citoyenneté à travers un processus à plus d’un point de vue antidémocratique.

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend