Relations Printemps 2022 / Débat

Face à la propagation des théories du complot qui compliquent les efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19, quelle action collective faut-il privilégier ? Dans un contexte de climat social tendu et alors que ces théories sont récupérées et diffusées par des partis politiques, comment agir sans jeter de l’huile sur le feu ? Le bannissement d’individus des réseaux sociaux pour enrayer la diffusion de fausses informations, les interdictions (partielles) de manifester ou encore l’obligation vaccinale sont-elles les meilleures options ? Et comment s’attaquer à la perte de confiance à l’égard des institutions qui est en partie à la source du problème ? Le débat est lancé.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Share via
Send this to a friend