Relations Printemps 2024 / Débat

ChatGPT soulève de nombreuses préoccupations. L’explosion des cas de plagiat dans nos écoles, par exemple, porte certain·es à s’inquiéter de l’utilisation généralisée d’un tel outil (ou d’autres semblables), craignant qu’elle produise des générations « d’incultes fonctionnel·les », nuise au sens critique, ou nous amène à dévaloriser l’effort intellectuel. Mais s’indigne-t-on pour les bonnes raisons ? Car l’intelligence artificielle est aussi à l’origine d’inégalités sociales et économiques importantes, notamment par l’exploitation de travailleur·euses précaires et le poids qu’elle fait peser sur l’environnement et sur nos vies privées. Comment mesurer l’importance respective de ces problématiques pour produire une critique éclairée et un usage réfléchi de la technologie d’IA générative ? Nos auteurs invités en débattent.

Nos auteurs invités Eric Martin, Sébastien Mussi, Jonathan Durand Folco et Jonathan Martineau en débattent.

Eric Martin et Sébastien Mussi
Il faut débrancher la machine pour lutter contre la colonisation du monde

Jonathan Durand Folco et Jonathan Martineau
ChatGPT est un symptôme du capital algorithmique

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend