Relations Hiver 2021-2022 / La Série

Ceci est le deuxième de quatre articles sur l’écologie politique, ses défis et ses mutations.
Une série à suivre au fil de nos prochains numéros.

Loin du Green New Deal proposé par l’aile gauche du Parti démocrate et par le Sunrise Movement aux États-Unis, le plan Biden pour le climat consiste en une opération trompeuse.


L’auteur, enseignant de philosophie et doctorant en sociologie, est co-auteur de Pour une écologie du 99 % (Écosociété, 2021)

Le président des États-Unis, Joe Biden, filant à toute allure au volant d’un camion Ford F-150 électrique. La scène, filmée en mai dernier dans le cadre de la tournée officielle du nouveau président pour annoncer son plan d’investissement dans les infrastructures, résume bien la nouvelle version du rêve américain : électrifier le pays, afin que tout puisse changer sans que rien ne change. Autrement dit, préserver le capitalisme et son mode de vie impérial. Rien à voir avec le Green New Deal poussé par le Sunrise Movement, ce mouvement social animé par de jeunes activistes pour la justice climatique et repris par la représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez et par Bernie Sanders[1]. Ce plan, en exigeant la conversion du pays aux énergies renouvelables dans un délai de 10 ans tout en assurant une garantie d’emploi à un salaire juste pour toutes et tous, se présentait comme …

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend