Relations Automne 2021 / La Série

Ceci est le premier de quatre articles sur l’écologie politique, ses défis et ses mutations.
Une série à suivre au fil de nos prochains numéros.

L’activité humaine a transformé le système Terre au point de le faire entrer dans une nouvelle ère géologique : l’Anthropocène. Mais le moteur de ce bouleversement de l’histoire naturelle est-il l’humain en tant qu’espèce ou le système capitaliste ?


L’auteur est professeur au Département de sociologie et chercheur associé à la Chaire de recherche en transition écologique de l’UQAM

S’il y a une certitude qui caractérise les mouvements sociaux et révolutionnaires des derniers siècles, c’est que leurs luttes et combats pour transformer la société se situaient dans un sens de l’histoire qui se voulait progressiste. Le temps jouait pour eux et ils en avaient la maîtrise. La notion d’Anthropocène nous amène à rompre profondément avec cette conception moderne du temps, du destin et de l’histoire. Elle nous engage dans une réflexion sur le temps « géologique » plutôt …

Pour lire la suite de cet article, il faut soit acheter le numéro, soit vous abonner ou vous connecter si vous êtes déjà abonné. Merci.



Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre


Send this to a friend