Relations, no. 820, printemps 2023

7,95 $

La police : un pouvoir disproportionné

À l’heure où le profilage racial, social et politique exercé par les corps policiers est de plus en plus dénoncé, alors que les actes de brutalité allant jusqu’au meurtre de personnes en détresse sont décriés, se heurtant en général à un climat d’impunité inacceptable, il y a lieu de remettre en question l’étendue du pouvoir accordé à la police. Depuis le mouvement Black Lives Matter et la diffusion des initiatives en faveur du définancement de la police, le rôle de celle-ci est de plus en plus contesté dans notre société. Ce dossier explore nos rapports avec la police et réfléchit au symptôme de la déliaison sociétale qu’elle représente en jouant un rôle dominant là où il y a fracture du lien social et communautaire. Il analyse également comment la sécurité, la paix et la justice sociales, ainsi que le respect des droits peuvent être mieux assurés sans la police. Dossier conçu en collaboration avec Mouloud Idir.

 


SOMMAIRE DÉTAILLÉ

Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Informations complémentaires

Poids0,256 kg
Dimensions28 × 21,59 × 0,635 cm
VERSION PAPIER OU NUMÉRIQUE ?

Numérique (PDF), Papier

Vous aimerez peut-être aussi…

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre