Sortir des impasses du progrès


Soirée-lancement du numéro «Danger : impasse du progrès» de la revue Relations

La notion de progrès est piégée. Si, à l’origine, elle désignait une aspiration légitime à l’amélioration des conditions de vie, elle semble aujourd’hui devenue la justification d’une démesure et d’une toute-puissance techniques qui étendent leur emprise sur le monde, jusqu’à compromettre la survie de l’humanité. Quels changements dans nos modes de vie implique le refus de voir dans l’idole technologique la solution à tous les maux ? Sur quoi, au Québec, devrait-on s’appuyer pour sortir de l’impasse technicienne et redonner du sens à un projet commun?
Avec:
YVES-MARIE ABRAHAM, professeur de sociologie à HEC Montréal et co-directeur du livre Creuser jusqu’où?
Extractivisme et limites à la croissance (Écosociété, 2015) ;
JOËLLE DESCHAMBAULT, directrice des opérations, Action Group on Erosion, Technology and Concentration (ETC Group) ;
ERIC MARTIN, professeur de philosophie au Cégep Édouard-Montpetit et membre du Groupe interuniversitaire d’études de la postmodernité (GIEP).
En collaboration avec: Écosociété

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.