Les pétromonarchies du Golfe : des alliées contre nature


Les pétromonarchies du Golfe persique sont devenues des alliées des États occidentaux en dépit de l’absence de démocratie et du manque de respect des droits humains qui y règnent,
en plus de la promotion qu’elles font d’un certain fondamentalisme islamique. Elles sont au cœur d’enjeux géostratégiques, politiques, économiques et religieux majeurs, et ce, de plusieurs façons. D’abord par le contrôle énergétique, le recyclage des pétrodollars et le financement de l’industrie de l’armement des pays industrialisés ; ensuite, parce qu’elles sont, avec Israël, le chien de garde des intérêts des pays de l’axe de l’OTAN au Proche Orient ; enfin, parce qu’en s’accommodant fort bien du néolibéralisme, elles contrent toute contestation radicale de l’ordre dominant dans la région. Ces questions sont abordées lors de cette soirée.
AVEC :
• Fernand-Michel Cloutier, professeur de sociologie au Cégep de Rosemont ;
• Mouloud Idir, politologue, responsable du secteur Vivre ensemble au Centre justice et foi ;
• Michael Picard, juriste et membre du Centre d’études sur le droit international et la mondialisation de l’UQAM.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.