L’hospitalité dans les religions abrahamiques – Partie 2_Panel : Sources de l’engagement


La mondialisation entraîne une interdépendance grandissante entre les sociétés et, en même temps, des phénomènes opposés de repli identitaire. L’élaboration de notre vivre-ensemble au Québec et au Canada est régulièrement interpellée par l’accueil des migrants. L’hospitalité devient une nécessité et non plus seulement une vertu rare. Celle développée par le judaïsme, le christianisme et l’islam ainsi que par la tradition humaniste contient un patrimoine d’expériences et de réflexions qui réaffirme la primauté de l’humain sur l’économique.
Peut-il nous disposer à accueillir généreusement et à contribuer au vivre-ensemble en contexte
pluraliste? Peut-il nourrir un engagement citoyen préoccupé par les mes ures étatiques largement inhospitalières?
Nos politiques d’accueil,fondées sur l’économie, manifestent une volonté de ségrégation ou de contrôle de l’hôte accueilli. Face à ce constat, nous avons besoin de raviver l’esprit originaire de l’hospitalité sacrée. L’hospitalité des religions abrahamiques entend montrer que le beau geste de l’accueil n’est pas une simple interaction entre des êtres humains. Il devient alliance entre le divin et l’humain, lieu d’échange d’un don.
Claudio Monge est responsable du Centre de documentation interreligieuse des Dominicains d’Istanbul, professeur invité dans plusieurs universités en Europe et en Amérique et consultant auprès du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux depuis 2014 . Il a publié, entre autres, « Dieu hôte. Recherche historique et théologique sur les rituels de l’hospitalité », Zeta books, 2008.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.