1 janvier 2017

Les cinq axes de réflexion au cœur de la mission du CJF

La mission du Centre justice et foi s’articule autour de cinq grands axes de réflexion et d’engagement :

 

UNE CITOYENNETÉ ACTIVE

Le CJF fait la promotion d’une conception active et élargie de la citoyenneté en faisant de cette dernière une pratique collective plutôt qu’un seul statut juridique. Elle s’inscrit dans un horizon démocratique inachevé et sans cesse à renouveler. Les modes d’intervention du CJF favorisent l’appropriation par les citoyens et citoyennes des enjeux de société afin d’élargir leur participation à la vie collective. Il s’agit notamment de remettre en question les logiques systémiques qui excluent certains groupes qui n’ont pas pris part à la définition et aux normes de la vie collective, entre autres celles incarnées par les institutions. Les questions du pluralisme et de la marginalisation sociale sont abordées dans une optique d’égalité citoyenne et de lutte contre les exclusions.

DES VOIES DE SORTIE AU CAPITALISME

Les dynamiques propres au capitalisme et les idéologies qui l’accompagnent sont au cœur de l’accélération et de l’aggravation de nombreuses crises interreliées : écologique, économiques, des inégalités, du sens, etc. Par son travail d’analyse critique, le CJF œuvre à la recherche de solutions de rechange au capitalisme, à sa quête de croissance sans limites, à la marchandisation du monde et à la hiérarchisation de la valeur des vies humaines qu’il produit. Devant le caractère mondialisé du système capitaliste, le CJF travaille dans une perspective de soutien à l’autodétermination des peuples et de solidarité avec les populations aux prises avec les logiques néocoloniales et impérialistes, dont les Autochtones, tant au Nord qu’au Sud.

UNE ANALYSE FÉMINISTE

Le CJF fait la promotion de l’égalité de genre dans la société et dans l’Église. Il reconnaît l’importance des différents mouvements de femmes qui sont à l’origine de profondes mutations de la société contemporaine et d’une plus grande reconnaissance des droits et de l’inclusion de toutes les personnes. C’est de manière transversale qu’il fait siennes les analyses féministes et de genre qui critiquent les inégalités, la discrimination et la violence au sein de la société et des diverses traditions religieuses, tout en travaillant activement au dialogue interculturel et interreligieux sur ces enjeux. Il accorde une attention particulière à l’écoute des voix des femmes invisibilisées et s’oppose aux oppressions multiples au sein des institutions, qu’elles soient religieuses ou non.

UNE JUSTICE ENVIRONNEMENTALE

Le CJF fait sienne l’urgence de lutter pour la justice environnementale et climatique. Il croit en la nécessité d’une transition écologique juste, respectueuse autant des équilibres écosystémiques que des besoins et des droits fondamentaux des humains et du vivant. Afin de sortir d’un rapport au monde destructeur et d’opérer un nécessaire réenchantement du monde, le CJF considère que la dimension spirituelle de l’écologie a une part importante à jouer dans cette transition, au même titre que les dimensions économiques, politiques et sociales, comme le souligne entre autres l’encyclique Laudato si’.

UN CHRISTIANISME CRITIQUE ET ENGAGÉ

Le CJF met de l’avant une vision critique et incarnée du christianisme. Il se réclame du souffle prophétique de l’Évangile, de l’héritage du Concile Vatican II ainsi que des intuitions révolutionnaires des théologies de la libération, et promeut une foi engagée pour la justice mise en actes par, pour et avec les personnes exclues. Le CJF plaide en faveur de l’élargissement des solidarités et d’une actualisation continue de l’enseignement social de l’Église. Il dénonce les rapports de pouvoir dominateurs qui écrasent et humilient la dignité de la personne humaine, y compris ceux internes au christianisme. Il prône une ouverture aux différentes manières de faire Église et de concevoir le monde visible et invisible. Il prend au sérieux la parole religieuse dans les sociétés sécularisées, et plaide en faveur d’un dialogue serein entre les diverses spiritualités, traditions religieuses et philosophies séculières. Le CJF promeut ainsi l’avènement d’un monde de paix, de justice et de solidarité dans une perspective d’espérance et d’enrichissement du vivre-ensemble.

 

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend