14 juin 2023

Le CJF a une nouvelle directrice générale!

Notre année d’activités tire à sa fin, et une fois de plus elle fut bien remplie ! En cette année mouvementée, nous n’aurions jamais pu continuer de nous acquitter de notre mission avec autant de dynamisme n’eut été du soutien précieux de Christine Cadrin-Pelletier, membre du CA, qui a assuré la direction par intérim depuis janvier dernier. Son mandat se termine maintenant, car nous avons le bonheur de vous annoncer l’entrée en fonction de notre nouvelle directrice générale : Isabelle Lemelin. C’est donc entre gratitude et fébrilité que nous terminons cette année et entamons la prochaine, celle du 40e anniversaire du CJF !

Un grand merci !

Je suis Christine Cadrin-Pelletier, membre du Conseil d’administration du Centre justice et foi. Depuis janvier 2023, des circonstances m’ont amenée à être « capitaine » par intérim du CJF, à temps partiel. Au cours de cette période, j’ai tenté de maintenir ce grand bateau à flot, portant particulièrement attention au bien-être de l’équipage, facilitant la bonne marche des manœuvres courantes. Si le CJF a navigué à vue par moments, les écueils ont pu être évités grâce à la grande complicité des personnes compétentes, généreuses et résilientes qui y travaillent, toujours guidées par la boussole de l’amour pour la justice sociale. Un grand Merci à chacun et chacune, et en particulier à Sylvain Bouchard, assistant de bureau et informatique, et à Maureen Watt, à la comptabilité ! Aujourd’hui, j’ai le plaisir de confier le gouvernail à la nouvelle directrice du CJF, Isabelle Lemelin, que je vous invite à découvrir dans les lignes qui suivent. Je lui souhaite, ainsi qu’à toute l’équipe, un voyage au long cours, emballant, productif et gratifiant.

Sur les épaules de géantes et de géants (mot de la nouvelle directrice)

C’est avec une grande joie au cœur et des idées plein la tête que je me joins à l’équipe du CJF. Formée en anthropologie, en gestion et en exégèse biblique, mûrie au soleil féministe et aux aléas de la vie, j’arrive enfin à la maison Bellarmin, avec l’étrange impression que les différents chemins empruntés devaient m’y mener. Après plus de 20 ans à pérégriner dans les mondes culturel et académique, à travailler auprès de juristes, de militant.e.s et de divers ordres religieux, je pose mon bagage pour le transformer en pierre, pour l’ajouter à cet édifice et contribuer ainsi à sa pérennité et à sa croissance. Car, j’arrive – je dois le dire – à un moment important, soit à la veille du 40e anniversaire du Centre. Si, comme l’écrivait Péguy, « quarante ans est un âge terrible, car c’est celui où nous devenons ce que nous sommes », c’est parce que bien des pieds et des mains l’ont permis. Évidemment le Centre ne s’est pas fait en un jour et son legs mérite d’être célébré. D’ailleurs, je m’inscris dans lignée belle et bien exceptionnelle d’hommes et de femmes – ceux et celles qui l’ont animé et alimenté jusqu’à maturité –, dont j’espère être la digne héritière. Je souhaite également être particulièrement à la hauteur de celles qui ont mené des luttes historiques et continuent de changer le monde pour le mieux. Inspirée par ces infatigables courageuses, il m’importe donc de faire ma part, avec mes collègues, pour que la société soit plus juste et pour que porte davantage la voix des exclu.e.s. Le défi est de taille, et, bien que nous soyons petit.e.s, nous n’en sommes pas moins, heureusement, sur les épaules de géants et de géantes ! Là, ensemble, j’ose croire que nous pouvons regarder au loin, partager l’horizon ouvert, respirer un peu d’air frais et rayonner. À bon entendeur, à bonne entendeuse, salut !

Isabelle Lemelin, directrice générale

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend