Christianisme social – Réseau

INTRODUCTION  | QU’EST-CE QUE LE CHRISTIANISME SOCIAL  |  ACTIVITÉS  |  RÉSEAU

La mouvance sociale chrétienne au Québec est avant tout composée de personnes mises en marche par un appel et un idéal commun. C’est pourquoi la réflexion sur son avenir ne peut qu’être collective et collée aux inspirations, aux défis et aux joies de la base. Cette mouvance évolue aussi dans une société complexe et s’alimente à une source toujours à réinterpréter.

Pour ce projet, nous sommes heureux de compter sur la collaboration de personnes remarquablement engagées et inspirées dans différentes régions du Québec.

TABLE DE CONCERTATION ET PARTENAIRES SUR LE TERRAIN

La table de concertation sur l’avenir du christianisme social assure un lien continu avec le terrain et différents mouvements et milieux d’engagement social. La moitié de ses membres a moins de 50 ans. Initiatrice du projet de cartographie, elle joue un rôle de cage de résonance et facilite la mise en commun de perspectives diverses au sein de la mouvance sociale chrétienne.

Remerciements chaleureux aux membres de la table de concertation sur l’avenir du christianisme social :

Denis Auger, ex-membre du comité organisateur des Journées sociales, études doctorales en théologie à l’Université Laval;
*Frédéric Barriault, responsable recherche et communication CJF, projet mémoire virtuelle Christianisme social et médias sociaux projet.
Michel Beaudin, ex-membre du comité organisateur des Journées sociales, Groupe de théologie contextuelle québécoise;
Yvonne Bergeron, ex-membre du comité organisateur des Journées sociales, Pastorale sociale diocèse de Sherbrooke;
Jacques Bordeleau, Fondation Béati
*Ariane Collin, coordonnatrice du projet. Implications en pastorale sociale, à Développement et Paix et en logement communautaire et social;
Guy Côté, Comité de réflexion sur le christianisme social, Saison Emmaüs, Communautés de base la Fraternité de l’Épi, Groupe de théologie contextuelle québécoise;
*Caroline Dostie, Pastorale sociale et pastorale jeunesse du diocèse de Sherbrooke;
*Élodie Ekobena, chargée de projets Vivre ensemble, espace jeunesse du projet christianisme social;
Élisabeth Garant, directrice du CJF;
Jacques Grenier, chercheur associé (bénévole), comité de réflexion sur le christianisme social;
*Richard Grenier, Carrefour de solidarité de Trois-Rivières;
Bernard Hudon, chercheur associé (bénévole), président de Terre sacrée et membre comité porteur Pastorale sociale Petite Patrie;
*Alfonso Ibarra Ramirez, CSN Outaouais, Développement et Paix – réseau Jeunesse Outaouais;
*Frédéric Moisan, Jeunesse étudiante chrétienne.
*Gaston Mumbere, Les Tisonniers à Québec – Communauté de base pour jeunes familles;
Daniel Pellerin, Responsable Service de solidarité sociale du diocèse de Saint-Jean-Longueuil, Réseau d’aide aux travailleurs migrants du Québec;
Michel Pilon, représentant du Réseau œcuménique pour la justice, l’écologie et la Paix.
*Mylène Renaud, Solidarité sociale Diocèse de Chicoutimi;
*Céline Wakil, Longueuil, coordonnatrice pastorale Mission Ste-Marguerite Bourgeoys.
*membres de moins de 50 ans

De nombreux autres partenaires ont déjà contribué significativement à l’organisation de rencontres dans différentes région. Citons les services de pastorale sociale diocésain de Québec et Nicolet, l’Institut de formation théologique et pastorale de Chicoutimi (IFTP), Développement et Paix, Le Réseau art chrétien et enseignement de la foi (RACEF), le centre de formation Agapê, la Ressource alimentaire de Nicolet, le réseau Ziléos et de nombreux collaborateurs et collaboratrices à titre personnel. Merci de nous avoir reçu dans vos rencontres et dans vos maisons!

COMITÉ DE RÉFLEXION : PRÉSENTATION DU COMITÉ ET DE SES MEMBRES

Le comité de réflexion a accompagné le projet durant ses deux premières années, le reliant au milieu académique et lui faisant profiter des recherches actuelles notamment en théologie et science des religions. Ses membres ont complémenté le travail de la table d’une démarche de réflexion intellectuelle.

Personnes ayant participé au comité de réflexion entre 2018 et 2020:

Guy Côté, Saison Emmaüs, Communautés de base la Fraternité de l’Épi, Groupe de théologie contextuelle québécoise;
Catherine Foisy, Professeure au département de sciences des religions, UQAM
Sabrina Di Matteo, Directrice adjointe (formation continue) à la Conférence religieuse canadienne
Jean-François Roussel,  Professeur agrégé, Faculté des arts et des sciences – Institut d’études religieuses, Université de Montréal
Jean-Philippe Perreault Professeur, titulaire de la Chaire de leadership en enseignement Jeunes et religions, Université Laval

Membres de l’équipe du CJF : Ariane Collin, Élisabeth Garant et Jacques Grenier

GROUPES DONATEURS

Vingt-quatre groupes donateurs ont permis de rassembler les moyens financiers nécessaires pour ce projet. Ils sont à la fois soutiens et participants à cette réflexion où ressort la pertinence actuelle de l’héritage des communautés religieuses engagées au Québec.

Une rencontre annuelle rassemble la plupart des bailleurs de fonds pour une mise à jour et un temps de réflexion sur le déroulement du projet.

Toute notre appréciation pour le soutien financier, les encouragements et l’intérêt actif des donateurs et donatrices sans lequel ce projet ne pourrait se réaliser.

Capucins du Québec
Congrégation de Notre-Dame de charité du Bon-Pasteur
Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier
Corporation des Pères maristes
Filles de Saint-Paul
Fondation Béati
Frères de St-Gabriel
Institut N.-D. du Bon-Conseil de Montréal
Institut séculier des Oblates missionnaires de Marie Immaculée
Missionnaire de la Consolata
Missionnaires des Mariannhill
Oblates franciscaines de Saint-Joseph
Province des Jésuites du Canada
Société des Missions étrangères
Sœurs Auxiliatrices
Sœurs de de St-Joseph de St-Hyacinthe
Sœurs de la Congrégation Notre-Dame
Sœurs de la Providence
Sœurs de Notre-Dame du Saint Rosaire
Sœurs de Sainte-Croix
Sœurs de Saint-François d’Assise
Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie
Sœurs missionnaires de Notre-Dame des Anges
Sœurs missionnaires Notre-Dame des Apôtres

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.

Send this to a friend