Épisode 5

Entrevue avec Gisèle Turcot

Figure bien connue de la mouvance sociale chrétienne des dernières décennies, Gisèle Turcot est étroitement associée à l’histoire du Réseau Femmes et Ministères, dont elle a été la cofondatrice et peut-être aussi la figure publique la plus connue. Religieuse et féministe, elle a marqué l’histoire de l’Église au Québec, en devenant la première femme à accéder un poste de secrétaire générale de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec. Et aussi la première femme à diriger la revue Relations, braquant fréquemment les projecteurs sur la situation des femmes dans l’Église et la société. De même que sur les injustices et violences que vivent les femmes, les enfants et les personnes appauvries, tant au Québec qu’à travers le monde.

Dans la foulée du 100e anniversaire des Sœurs du Bon-Conseil de Montréal, dont elle est la supérieure générale, et du 40e anniversaire de Femmes et Ministères, nous avons voulu revenir avec elle sur les engagements sociaux et féministes qui sont au cœur du charisme de son institut religieux. Et également au cœur de ses propres engagements.


Animation et contenu : Frédéric Barriault
Prise de son, montage et réalisation : Renaude Grégoire

Voix.es du christianisme social est une production du Centre  justice et foi, avec l’appui financier de la Congrégation des Sœurs de  Sainte-Anne et de la Fondation Lucien-Labelle.

Série : Voix.es du christianisme social

Ce balado met en lumière la contribution méconnue des chrétiennes et chrétiens aux grandes luttes qui ont façonné la société québécoise contemporaine, en donnant la parole à des actrices et acteurs de la mouvance sociale chrétienne. Il prolonge les réflexions présentées sur le site MCSQ.ca, lancé dans le cadre du projet Avenir du christianisme social au Québec en 2020.

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre