La démocratie a-t-elle nécessairement besoin de frontières? Sur la tension entre souveraineté populaire et hospitalité

Lire la version PDF

Résumé
La démocratie libérale est un régime politique qui fait de la communauté des citoyens l’autorité souveraine ultime et des individus les dépositaires de droits universels et inaliénables. Que se passe-t-il dès lors si les citoyen.ne.s décident souverainement de limiter les droits des individus en situation de migration sur leur territoire? Face à cette contradiction démocratique, à quel principe faut-il accorder la primauté? J’aimerais défendre dans cette intervention, en m’appuyant sur les travaux de penseurs hétérodoxes de la démocratie, que ce régime politique n’a pas pour contrepartie nécessaire l’exclusion et qu’au contraire, il est indissociable d’une forme d’hospitalité.

Une conférence de
Martin Deleixhe, Centre de théorie politique, Université libre de Bruxelles

Animation
Chedly Belkhodja, École des affaires publiques et communautaires, Université Concordia
Catherine Xhardez, Département de science politique, Université de Montréal

Commentaire
Mouloud Idir, Centre Justice et foi


Cette activité est conjointement organisée par le secteur Vivre ensemble du Centre justice et foi, le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ)-Antenne Concordia et l’École des affaires publiques et communautaire de l’Université Concordia.


Événement exclusivement en personne | Université Concordia, 12e étage du Hall Building, local H-1220

Jeudi 5 octobre 2023

De 16h à 18h

INSCRIPTION OBLIGATOIRE GRATUITE

Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Share via
Send this to a friend