Secteur Vivre Ensemble
Facebook Twitter Vimeo

DOSSIER : - Traumatismes et détresses dans l’exil

Traumatismes et détresses dans l’exil

SOMMAIRE DU BULLETIN

Webzine Vol. 16 no 56
ÉTÉ 2009

Un espace pluriculturel en action

Par : Karoline Truchon et Isabelle Dauplaise

L’art de montrer et de reconnaître le talent des résidants d’un HLM et de leurs alliés, c’est le mandat que ce donne le Festival des arts de Boyce-Viau.

C’est le jeudi 13 août prochain qu’aura lieu la deuxième édition du Festival des arts de Boyce-Viau (FABV 2009). Lors de cette soirée en plein air présentée dans la cour intérieure de ces HLM du quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal, une cinquantaine de résidants des HLM Boyce-Viau et de personnes significatives de leur entourage présenteront des numéros de danse, de chant, de cirque ainsi que de courts films racontant des épisodes de leur vie.

Le Festival des arts de Boyce-Viau permet à des jeunes, à leurs parents et à leurs alliés de s’exprimer tout en favorisant la reconnaissance de ce partage de compétences. Il est également un bel exemple de mobilisation communautaire visant à mieux-vivre ensemble dans un espace pluriculturel et intergénérationnel. Si l’opinion publique véhicule surtout des anecdotes reliées à la précarité économique et sociale des locataires de ces habitations, les participants à ce festival montrent d’autres facettes de la vie en HLM : l’amitié, l’engagement artistique et communautaire, la résilience, l’entraide et l’humour.

À sa première édition l’an dernier, une centaine de personnes ont assisté à l’événement. Plus de 150 spectateurs sont attendus cette année. Les partenaires du Festival des arts de Boyce-Viau sont : l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM), TANDEM (Programme montréalais de soutien à l’action citoyenne en sécurité urbaine) et le Service de police de la Ville de Montréal, poste de quartier 23. Organisé par le Centre des jeunes Boyce-Viau, le Festival bénéficie du soutien financier de l’Entente sur le développement culturel de Montréal intervenue entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec.

Note

1    Karoline Truchon, doctorante en anthropologie à l’Université Laval et membre du comité organisateur du Festival des arts de Boyce-Viau. Isabelle Dauplaise, intervenante au secteur enfance-famille au Centre des jeunes Boyce-Viau et organisatrice en chef du Festival des arts de Boyce-Viau.